flash info
Campagne référendaire - Yamoussoukro, lundi 24 octobre 2016: Suivez en direct la rencontre du Président de la République avec les Rois et Chefs traditionnels sur la page Facebook du Rassemblement Des Républicains. | Le Samedi 22 Octobre 2016 démarre la campagne référendaire avec un grand meeting de lancement au stade Félix Houphouet Boigny |
LE PATRIOTE : Amadou SOUMAHORO Nous allons continuer sans le FPI si… Le Ministre Amadou SOUMAHORO a condamné l’attitude des cadres du FPI qui disent qu’ils ne vont jamais demander des excuses parce qu’ils n’ont rien fait. Et qui accusent le Prési ...lire la suite
     
LE PATRIOTE : Amadou SOUMAHORO
Nous allons continuer sans le FPI si…
Le Ministre Amadou SOUMAHORO a condamné l’attitude des cadres du FPI qui disent qu’ils ne vont jamais demander des excuses parce qu’ils n’ont rien fait. Et qui accusent le Président de la République d’être à la base de l’insécurité à l’ouest. « Comment déstabiliser un pays dont on est, précisément le garant de la stabilité ? » S’est-il interrogé. Et de taper du point sur la table « nous ne pouvons pas continuer de tolérer leur arrogance. C’est pourquoi à un moment donné, nous allons demander au président de la république d’avancer sans eux »a averti Amadou SOUMAHORO.
LE NOUVEAU REVEIL: avec le PDCI, nous allons laver le linge sale en famille
M. Amadou SOUMAHORO a laissé entendre que les relations de son parti avec le PDCI, son allié du RHDP, sont au beau fixe. Cela en dépit du dernier bureau politique du PDCI dont les résolutions ont été décriées au RDR. Pour lui donc, il n’y a pas péril en la demeure, l’alliance au sein du RHDP se porte bien, les présidents continuent de se rencontrer et les militants gardent de très bonnes relations à l’image des députés du RHDP qui occupent, selon lui, les deux-tiers des sièges à l’assemblée nationale.
LE NOUVEAU REVEIL : pour s’être déclarés pour la réconciliation
Des patriotes tabassés par des jeunes du Fpi
Plusieurs jeunes du Fpi s’en sont pris violemment à certains de leurs ex-compagnons, samedi dernier. Les agressions ont eu lieu dans les quartiers de Cocody, Treichville, Marcory, Port-Bouët et une partie à Yopougon. Usant de violence et d’intimidation, ces jeunes du Fpi entendaient signifier à leurs camarades d’hier, qu’ils ne sont pas aujourd’hui favorables à la réconciliation tant que les exilés du parti ne seront pas retournés au bercail ou que les ex-dirigeants, dont l’ancien président Laurent GBAGBO, ne seront pas libérés des geôles. « La côte d’ivoire n’appartient pas au Fpi, elle appartient à tous les ivoiriens. Personne n’a le droit d’empêcher les autres à aller à la paix » a martelé Zadi DJEDJE responsable de la manifestation.

SOIR INFO : pour avoir été citée par le Ministre de l’Intérieur
Nady BAMBA annonce une procédure pour diffamation
Nady BAMBA, la 2nde épouse de Laurent GBAGBO, a réagit au travers de Me Patrick MAISONNEUVE, avocat au barreau de Paris et son représentant légal, suite aux informations l’impliquant dans un projet de coup d’Etat contre les autorités ivoiriennes. Elle a, à travers son avocat a tenu à contester avec la plus grande vigueur ses accusations extrêmement choquantes et totalement infondées. Par ailleurs, Madame Nady BAMBA lui a demandé de bien vouloir engager une procédure en diffamation.
LE NOUVEAU REVEIL : encore une attaque à l’ouest
Deux morts, trois blessés dont une femme amputée
Une attaque dans la nuit de dimanche à lundi à Diehieba, ville-carrefour de l’ouest ivoirien, a fait des morts et trois blessés, dont une handicapée, a déclaré un habitant à l’AFP et confirmé par un journaliste local.
L’INTER : menace de déstabilisation
La grogne s’intensifie au sein des ex-combattants
Les ex-combattants ayant soutenu les FRCI pendant la crise postélectorale sont très mécontents. Ils dénoncent l’oubli dont ils se disent victimes de la part des nouvelles autorités. Après s’être fait recensé à la demande des autorités, ils dénoncent la modification des listes déposées au profit des personnes n’ayant pas combattu. L’émissaire du chef de l’Etat venait de découvrir le danger qui plane sur le pouvoir en place par l’ampleur de la grogne de ces ex-combattants, qui n’ont pas eu la langue de bois avec lui. Selon des sources crédibles, le déplacement du ministre de la défense au nord n’était pas fortuit. Il visait à prévenir une révolte des ex-combattants, qui projetaient de descendre dans les rues pour protester contre ce qu’ils considèrent comme une injustice.
L’INTER : OUATTARA monte au créneau
Selon un proche de OUATTARA, si le chef de l’Etat ne craint pas une menace venant de l’extérieur, il redoute une révolte de ces « sans grade »qui, pour beaucoup, ont gardé par devers eux les armes et pourraient les utiliser contre lui. Le battage médiatique d’un tel évènement pourrait le desservir en le présentant comme un président qui n’a aucune maitrise de la situation. Il a donc demandé à ses collaborateurs chargés des questions de défense de lui faire des propositions. Il a décidé de créer une structure rattachée à la présidence chargée du recensement des ex-combattants. Il veut lui-même voir clair dans cette opération qui s’est déroulée au détriment des vrais bénéficiaires, et de ce fait avoir une idée nette du nombre des ex-combattants et envisager, avec professionnalisme un plan d’insertion. Diplomatie
NOTRE VOIE : pour dénoncer la dictature en Côte d’Ivoire
Des ivoiriens manifestent contre OUATTARA en Israël
Contrairement aux images laudatrices et commentaires triomphalistes des ordres du régime ivoirien, la visite d’Alassane OUATTARA en Israël ne se passe pas sans accrocs. Pour preuve, les ivoiriens installés en terre sainte ont manifesté hier devant le parlement israélien pour protester contre la présence du chef de l’Etat ivoirien. Les manifestants ont pris d’assaut le KNESSET, le parlement Israélien, pour dire non à la dictature et à la politique de « rattrapage »instituée en côte d’ivoire par Alassane et son régime. A travers cette grande mobilisation, les ivoiriens entendaient attirer l’attention des autorités Israéliennes et la communauté internationale sur le vrai visage du pouvoir ivoirien.

SOIR INFO : séjour du président OUATTARA en Israël
Les secrets de la visite du chef de l’Etat
Selon certaines sources crédibles, le séjour du chef de l’Etat a une particularité. En effet, le n°1 ivoirien s’est rendu en Israël pour comprendre la position réelle de Tel-Aviv sur la crise ivoirienne et l’analyse qu’il en fait. Au delà, le président entend relever les faiblesses diplomatiques entre son pays et Israël en vue de corriger ce qui doit l’être. Dans l’entourage du chef de l’exécutif ivoirien, on fait savoir qu’Israël étant un pays incontournable dans le monde, il serait avantageux pour la Côte d’Ivoire de se rapprocher de l’Etat Hébreux. « Si Alassane OUATTARA au terme de cette visite gagne l’estime d’Israël, il pourrait tirer profit de ce soutien sur les plans politique, diplomatique et économique. Israël est un Etat qui compte au monde, on le sait, parce que très influent au niveau purement diplomatique. Etre ami à ce pays, rapporterait gros à la Côte d’Ivoire et lui ouvrirait bien de portes », explique DIFUZ Alban, enseignant dans une université européenne. On rapporte qu’en ce qui concerne les relations économiques, le président OUATTARA entend faire d’Israël un partenaire privilégié. La preuve, prenne part à ce voyage aux côté du chef de l’Etat, le président de la chambre de commerce et d’industrie, Jean-Louis BILLON; le président du patronat, KACOU Diagou ; et les représentants des banques ivoiriennes et du centre de promotion des investissements. Etudier les opportunités d’affaires, convaincre les investisseurs israéliens sur la destination ivoirienne, solidifier les échanges commerciaux, occuperont ainsi qu’on peut l’imaginer, une bonne place dans les discussions entre la délégation ivoirienne et leurs hôtes. En clair, le président ivoirien ambitionne de jeter les nouvelles bases d’une relation entre Abidjan et Tel-Aviv.

Point de presse du 19 Fevrier 2014
LE PATRIOTE- Disons-le tout net. Le débat qui a éclaté hier à l’Hémicycle, lors de la première session extraordinaire de l’année 2014, a laissé échapp ...
Point de presse du 19 Fevrier 2014
L’INTELLIGENT D’ABIDJAN- La tournée africaine de sa majesté le Roi Mohamed VI a débuté hier avec l’étape du Mali. Face à l’inquiétude et la rumeur qui ...
Point de presse du 19 Fevrier 2014
AFP- La remise en liberté provisoire d’une soixantaine de détenus de la crise post-électorale de 2010-2011, qui suscite l’indignation des associations ...
Point de presse du 19 Fevrier 2014
LE PATRIOTE- L’honorable Louis ABONOUAN a décidé de passer la vitesse supérieure. Dans sa quête pour une candidature unique au sein du RHDP, le député ...
Point de presse du 19 Fevrier 2014
JEUNE AFRIQUE- Officiellement, tout le FPI lui est fidèle. Mais en réalité, Laurent GBAGBO, reclus à La Haye, perd peu à peu de son influence sur son ...
Point de presse du 19 Fevrier 2014
AFP- Plus de 27.000 ex-combattants ivoiriens sur les quelque 65.000 recensés ont réintégré la vie civile en 2013, selon l'Autorité pour le désarmement ...
Point de presse du 18 Fevrier 2014
AIP- Les militants du Rassemblement des républicains (RDR, parti au pouvoir) de Divo, divisés depuis plusieurs mois entre deux clans, ont refait leur ...
Point de presse du 18 Fevrier 2014
AIP- Une session extraordinaire de l’Assemblée nationale ivoirienne s’est ouverte lundi à Abidjan, et devra plancher sur neufs projets de loi, dont ce ...
Point de presse du 18 Fevrier 2014
La 20ème Journée internationale des coopératives sera célébrée le samedi 5 juillet prochain dans la capitale politique de notre pays, Yamoussoukro. L’ ...
Point de presse du 18 Fevrier 2014
L’Université de Cocody était en ébullition hier. Les étudiants ont boycotté les cours, avant de rentrer en début d’après-midi chez eux. En début de m ...
Point de presse du 18 Fevrier 2014
LE PATRIOTE- Elaborer un schéma directeur de la réforme des finances publiques et du contrôle interne cohérent et applicable. C’est l’objectif du sémi ...
Point de presse du 18 Fevrier 2014
APA- L’Association marocaine de l’eau potable et de l’assainissement (AMEPA) prend une part active au 17ème congrès de l’Association africaine de l’ea ...
Point de presse du 17 Fevrier 2014
MINISTERES- Monsieur Rostan SHWAB, Responsable des Investissements dans le Domaine des Technologies, Médias et Télécommunications (TMT) pour l’Afrique ...
Point de presse du 17 Fevrier 2014
Nord-Sud- La petite cité de Tafiré, dans la région du Hambol, était en fête ce week-end. A l’occasion de l’investiture du conseil municipal de la loca ...
Point de presse du 17 Fevrier 2014
L’INTELLIGENT D’ABIDJAN- Ceux qui souhaitent ou pronostiquent la mort de M. OUATTARA devraient réfléchir encore un peu plus. Il reste fatalement une s ...
Point de presse du 17 Fevrier 2014
Nord-Sud- La polémique continuait d’enfler jusqu’à hier soir, sur le lieu où se trouverait Michel GBAGBO, le fils de l’ex-chef de l’Etat, Laurent GBAG ...
Point de presse du 17 Fevrier 2014
Nord-Sud- La rencontre entre le président du Front populaire ivoirien (FPI), AFFI N’Guessan et les militants d’Abobo n’a pas eu lieu, hier. Ce meeting ...
Point de presse du 17 Fevrier 2014
APA- Cour pénale internationale (CPI) a rejeté plusieurs demandent formulées par les avocats de l'ancien Chef de l'Etat ivoirien, Laurent GBAGBO. Selo ...
Point de presse du 17 Fevrier 2014
LE PATRIOTE- L’ambition du président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal AFFI N’guessan de briguer la magistrature suprême du pays à la prochain ...
Point de presse du 14 Fevrier 2014
Henri Konan BEDIE a clairement opté pour le retour du PDCI au pouvoir. Ruinant ainsi les espoirs du RDR par rapport à la candidature unique au sein du ...
Point de presse du 14 Fevrier 2014
L’INTELLIGENT D’ABIDJAN- Mercredi, s’est tenue à l’Hôtel Belle Côte de la Riviera Palmeraie une conférence internationale sur la situation des victime ...
Point de presse du 14 Fevrier 2014
NORD-SUD- Pour améliorer leur performance et échanger leurs expériences, les banques africaines pour le financement des activités agricoles, membres d ...
Point de presse du 14 Fevrier 2014
APA- Michel GBAGBO, le fils de l’ancien président ivoirien Laurent GBAGBO, quitte Abidjan, vendredi, pour répondre à une convocation de la justice fra ...
Point de presse du 14 Fevrier 2014
RFI- En Côte d’Ivoire, des questions se posent concernant la plateforme unitaire de l’opposition que le FPI veut fédérer autour de lui. Son acte de na ...
Point de presse du 13 Fevrier 2014
LE PATRIOTE- Quatre heures d’horloge. C’est le temps mis par le bureau politique du Parti démocratique de Côte d’Ivoire, pour faire le tour des points ...
Point de presse du 13 Fevrier 2014
AIP- Une quarantaine de responsables locaux du Rassemblement des républicains (RDR, Parti au pouvoir) du département d'Agboville, ont prononcé, mercre ...
Point de presse du 13 Fevrier 2014
LE DEMOCRATE- Le Forum International des Investissements en Cote d’Ivoire qui s’est tenu du 29 janvier au 1er février 2014 à Abidjan a vu la participa ...
Point de presse du 13 Fevrier 2014
LE PATRIOTE- «Nous ne voulons pas que le président du Front populaire ivoirien(FPI), Pascal AFFI N’guessan vienne ici». Hier, plusieurs responsables d ...
Point de presse du 13 Fevrier 2014
NORD-SUD- Aux dernières nouvelles, la direction du Front populaire ivoirien (FPI) a décidé de discuter directement avec ses homologues de l’opposition ...
Point de presse du 13 Fevrier 2014
AIP- Une vingtaine de personnes, se présentant comme des victimes de la crise post-électorale ivoirienne de 2010-2011 et se disant "oubliées" au profi ...
.
Copyrights - Tout droit de reproduction reservé © - Le Rassemblement Des Républicains de Côte d'Ivoire